Fourmillement main gauche: Difinition, Causes et symptomes 2021

Fourmillement main gauche? Vous vous demandez quelle est la cause des picotements que vous ressentez dans votre main gauche ?Les picotements dans la main peuvent être causés par quelque chose d’aussi simple que le fait de dormir sur le bras, mais ils peuvent aussi être le signe d’un problème de santé grave. Continuez à lire pour en savoir plus.A lire: Significations et cause de la Paume de la Main gauche qui gratte.

Fourmillement main gauche image d'une main gauche qui chauffe

Fourmillement main gauche: C’est quoi ?

Les picotements dans une main peuvent avoir plusieurs causes, notamment une blessure, le fait de rester dans une même position pendant une longue période, un problème de circulation sanguine qui altère l’afflux de sang dans les mains ou le syndrome du canal carpien. Les fourmillements dans une main peuvent également être causés par des lésions nerveuses dues à une chaleur ou un froid extrême ou à des substances toxiques. Les maladies chroniques, comme la sclérose en plaques, peuvent également provoquer des picotements dans les mains.

Par ailleurs, le fourmillement dans une main peut être causé par une neuropathie périphérique, un trouble dans lequel les nerfs périphériques qui relaient les signaux entre le corps et le cerveau et la moelle épinière ne fonctionnent pas correctement. La neuropathie périphérique peut être due à un certain nombre de maladies et de troubles spécifiques, notamment le diabète et l’alcoolisme. Dans certains cas, la neuropathie périphérique n’a pas de cause connue. Selon la cause des fourmillements, ils peuvent se produire uniquement dans les mains ou dans d’autres parties du corps.

Les fourmillements peuvent être le seul symptôme que vous ressentez ou ils peuvent être accompagnés de douleur et d’engourdissement. La durée et l’évolution des picotements dans une main varient considérablement, en fonction de leur cause. Les symptômes causés par une blessure ont souvent une apparition soudaine, alors que les picotements dans la main résultant d’une neuropathie sous-jacente se développent lentement et persistent ou s’aggravent avec le temps. Si le fourmillement dans une main est persistant ou vous inquiète, consultez rapidement un médecin.  

Vous pouvez aussi lire: la Signification de ligne de la main gauche.

Quels autres symptômes peuvent accompagner le fourmillement dans la main gauche?

Le picotement dans une main peut accompagner d’autres symptômes, qui varient en fonction de la maladie, du trouble ou de l’état sous-jacent. Les symptômes qui affectent fréquemment la main concernent également d’autres systèmes corporels. 

Symptômes de la main pouvant accompagner le picotement dans une main

Le picotement dans une main peut accompagner d’autres symptômes affectant la main, notamment :

  • Sensation de brûlure
  • Engourdissement
  • Douleur
  • Rougeur, chaleur ou gonflement
  • Faiblesse (perte de force)

 Autres symptômes pouvant accompagner le picotement dans une mainLe fourmillement dans une main peut accompagner des symptômes liés à d’autres systèmes corporels, notamment : 

  • Changements de sensation
  • Difficulté à marcher
  • Sensibilité extrême au toucher
  • Troubles de la coordination
  • Faiblesse musculaire
  • Douleur nerveuse
  • Engourdissement ou picotement dans d’autres parties du corps
  • Douleur remontant le long du bras
  • Douleur aiguë qui peut s’aggraver la nuit

Symptômes graves pouvant indiquer une maladie potentiellement mortelle Un picotement soudain dans une main accompagné d’un engourdissement ou d’une faiblesse d’un côté du corps peut être le signe d’un accident vasculaire cérébral. Consultez immédiatement un médecin si vous, ou une personne qui vous accompagne, présentez des picotements dans une main accompagnés d’autres symptômes graves, notamment : 

  • Changement du niveau de conscience ou de vigilance, comme l’évanouissement ou l’absence de réaction
  • Modification de l’état mental ou changements soudains de comportement, tels que confusion, délire, léthargie, hallucinations et délires.
  • Élocution confuse ou brouillée ou incapacité à parler.
  • Paralysie ou incapacité à bouger une partie du corps
  • Changement soudain de la vision, perte de la vision ou douleur oculaire
  • Le pire mal de tête de votre vie

Quelles sont les causes des picotements dans une main ?

Les picotements dans une main (main gauche) peuvent être le résultat de lésions nerveuses ou cutanées dans la main et les tissus environnants. Les troubles qui affectent les nerfs, tels que la neuropathie périphérique, le syndrome du canal carpien et les accidents vasculaires cérébraux, peuvent également provoquer des picotements dans une main. 

Causes courantes des picotements dans une main

Le picotement dans une main peut être dû à des causes courantes, notamment :

  • Certains médicaments, y compris certains médicaments de chimiothérapie anticancéreuse
  • L’exposition au froid
  • Exposition à des composés toxiques ou empoisonnés, comme le plomb ou le mercure
  • Lésion nerveuse
  • Neuropathie périphérique (trouble qui entraîne un dysfonctionnement des nerfs situés en dehors du cerveau et de la moelle épinière)
  • Pression sur le nerf ou piégeage du nerf
  • Traumatisme ou blessure

Maladies ou troubles provoquant des picotements dans une main

Le fourmillement dans une main peut être dû à une maladie ou un trouble spécifique sous-jacent qui provoque des lésions nerveuses, notamment :

  • Neuropathie alcoolique (lésions nerveuses associées à une consommation excessive d’alcool)
  • Diabète (maladie chronique qui affecte la capacité de votre corps à utiliser le sucre comme source d’énergie)
  • Le syndrome du canal carpien
  • Sténose rachidienne cervicale (un trouble de la colonne vertébrale dans la région du cou, qui peut causer des lésions nerveuses)
  • Syndrome de Guillain-Barré (trouble nerveux auto-immun)
  • Hypothyroïdie
  • L’infection par le virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et son traitement
  • Sclérose en plaques (maladie qui affecte le cerveau et la moelle épinière, provoquant une faiblesse, des difficultés de coordination et d’équilibre, et d’autres problèmes)
  • Polyarthrite rhumatoïde (maladie auto-immune chronique caractérisée par une inflammation des articulations)
  • Zona (réactivation du virus varicelle-zona, qui reste dans le corps à l’état inactif après la varicelle)
  • Lupus érythémateux systémique (maladie dans laquelle l’organisme attaque ses propres cellules et tissus sains)
  • Carence en vitamines, notamment en thiamine, vitamine B12 et folate